Gare aux intoxications au monoxyde de carbone

Parce que les intoxications au monoxyde de carbone et les incendies domestiques ont des causes et des conséquences (intoxications, asphyxie voire décès) communes, l’Inpes lance une campagne de prévention conjointe à l’approche des grands froids.

C’est en effet en automne et en hiver que ce type d’accidents survient. Afin d’informer la population sur les dangers du monoxyde de carbone et des incendies domestiques, dépliants et spots radios seront largement diffusés.

 heed

Deux dépliants distincts, tirés chacun à 900.000 exemplaires, seront distribués gratuitement par les préfectures, les
Drass, les Ddass, les sapeurs pompiers… En plus des affiches d’information diffusés sur ces lieux. Pour compléter le dispositif, deux spots radio sur la prévention des intoxications au monoxyde de carbone sont et seront diffusés à trois périodes différentes (du 11 au 22 octobre 2008, du 8 au 18 novembre 2008 puis du 6 au 16 décembre 2008).
Le premier baromètre Santé Environnement de l’Inpes vient rappeler la nécessité de communiquer sur le sujet auprès du grand public. Un Français sur cinq ignore le caractère inodore du monoxyde de carbone et plus de 75 % des personnes utilisant un chauffage à combustion ne sont pas sensibilisées aux risques qu’il représente.
En 2007, les incendies domestiques ont fait 9.110 victimes dont 295 décès. En 2006, 4.892 intoxications au monoxyde de carbone – dont 90 décès – ont été recensés. Invisible, inodore, ce dernier est la première cause de mortalité par toxique en France.

Source : TopSante

One Comment Add yours

  1. Ridanne says:

    ce type d’accident est très frequent en hiver, il faut prendre ses precautions!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *